Ephéméride

St Vincent de Paul

Date : 1581-1660
Vie du saint : Fondateur des Filles de la Charité

Vincent était gardien de porcs étant enfant. Il voulut échapper à cette vie en devenant prêtre (non seulement il assumera ce passé plus tard, mais il en fera surtout l'un des éléments de sa convivialité avec les pauvres et les humiliés). Ne trouvant pas d'établissement qui lui convienne, il monte à Paris, âgé de 19 ans. Devenu curé d'un village près de la capital (Clichy), il est en parallèle l'aumônier de la reine Margot et le précepteur de la grande famille des Gondi. Sa rencontre avec Bérulle (qu'il appellera "ma conversion"), lui fait redécouvrir les grâces sacerdotales, ainsi que les devoirs qui s'y rattachent. Vincent ne dormira alors plus que sur de la paille, et ne pensera plus qu'à Dieu. Il renonce à son ancienne vie en découvrant la misère spirituelle et physique des campagnes françaises. Rappelé auprès des Gondi, il accepte, et enrichit son expérience auprès des galériens dont Mr de Gondi est le général. Il fonde en parallèle les Confréries de Charité, la Congrégation de la Mission (Lazaristes) et avec sainte Louise de Marillac, la Compagnie des Filles de la Charité pour les oubliés de la société. Sa douceur, son humilité, frappe chaque jour ceux qui le croisent. Il pousse chacun, quelle que soit son origine, à devenir saint.
Il meurt en murmurant le secret de sa vie : "Confiance ! Jésus !".